Notre projet en 2019...

 « L’éducation doit redevenir une des valeurs essentielles de notre monde, elle doit rayonner de nouveau, elle doit s’imposer comme une force de bonheur, d’épanouissement, d’espérance.»

Nelson Mandela

Maroua est une région du nord Cameroun où la sous-scolarisation et l’analphabétisme sont les plus élevés plus particulièrement chez les jeunes filles, dont plus d’un million n’ont pas accès à l’éducation primaire universelle.

 

Le manque d’espace éducatif et culturel, rend encore plus vulnérable des populations déjà fragilisées par la pauvreté, favorise un esprit obscurantiste et la proximité avec le Nigeria fait de cette région un terrain de chasse favorable pour la secte islamique Boko Haram qui sévit au Nigeria.

 

"Donnons une chance à demain", c’est le cri que “Les passeurs de rêves“ (le petit comité qui s’est crée autour de ce projet) s'est donné pour réalisé un autre défi : créer une bibliothèque et un centre d’éducation permanente à Maroua dans la région de l’extrême nord du Cameroun.

 

La création d'une bibliothèque et d'un centre d’éducation permanente à Maroua, où le groupe djihadiste Boko Haram va recruter des jeunes qu’il transforme en bombes humaines, a d’abord pour but de permettre à ces couches sociales défavorisées et vulnérables, d’accéder aux livres et à tout autre support culturel.

En suscitant l’intérêt pour la lecture, le cinéma, le théâtre, le conte, la musique etc., nous souhaitons susciter en eux un esprit critique.

Et plus tard les inscrire dans un processus de développement social durable.

 

Le livre n’est pas seulement l’outil essentiel pour lutter contre l’ignorance et l’obscurantisme, il est aussi la clef qui ouvre les portes sur le monde, au moment où nous vivons la montée de l’extrémisme et subissons un repli sur soi sans précédent.

Un enfant qui lit deviendra un adulte qui réfléchit.

 

Aujourd’hui, porté par notre première expérience de Yaoundé, nous souhaitons ouvrir aussi à Maroua un lieu de réflexion, de rencontre et de débats pour les habitants de cette ville où la situation humanitaire est d’une extrême urgence.

 

Un grand défi urgent !